Qu’est-ce que le nudge marketing ?

A quoi renvoie le terme technique de nudge marketing ?

Orienté comportement consommateur

Le nudge marketing est intimement lié au comportement du consommateur. En effet, il s’agit d’un marketing incitatif qui a pour but de créer un impact sur le comportement du client final.

L’objectif est d’inciter le consommateur, le citoyen, à adopter un certain comportement, à agir d’une certaine manière.
Cela doit se faire en douceur en orientant ses décisions et choix.
Le nudge marketing utilise les techniques de personnalisation et joue sur les valeurs et intérêt de chacun.
Influer les actions des consommateurs en les impliquant dans une réelle démarche.

Le réel défi étant d’identifier les réelles motivations des cibles pour trouver ce qui pourrait les faire changer de comportement.
Parfois, en effet, les prises de décision ne sont pas rationnelles et non optimales.  L’objectif du nudge étant d’intervenir sur ce processus décisionnel.

Les techniques du nudge marketing 

Pour inspirer une prise de décision, un comportement, le nudge marketing mise sur différentes techniques.
Le nudge marketing est basé sur les neurosciences,  la psychologie, les personas et les attentes des cibles.

Comment intégrer le nudge marketing dans sa stratégie marketing et digitale? L’interactivité peut passer par le fait de prodiguer des conseils et astuces en ligne ou encore la mise en place de défis qui sont souvent utilisés afin d’impliquer les cibles.
Les plateformes d’engagement collaboratives et les applications citoyennes, rentrent complètement dans la logique du nudge marketing.

En effet, ces solutions digitales permettent de faire participer les personnes via des interactions : questionnaires, défis, jeux, échanges interactifs via chatbots…
Ces techniques peuvent être redoutablement efficaces, en rendant les personnes pro actives. Elles encouragent les personnes à être actrices du changement en privilégiant l’échange, l’interactivité.

Plus une personne est impliquée plus elle sera convaincue du bien fait de la solution, du produit, du service.
Le nudge marketing reprend toutes les aspects de l’inbound marketing afin de proposer du contenu adéquat en fonction des attentes.
Les contenus sont alors très pédagogiques afin d’accompagner les personnes et les conseiller au mieux.
Cette technique joue sur les biais cognitifs et renvoie à ce qui a du sens pour les personnes : affect, ressentis, valeurs, normes, conscience …

Le nudge marketing a souvent une dimension éthique, sociale et responsable.
L’idée état d’actionner un comportement que les gens ne feraient pas forcément en temps normal.

Exemples de nudge marketing 

WWF a lancé une plateforme d’engagement We Act For Good.

Cette plateforme accompagne les citoyens sur différentes problématiques : environnement, alimentation, mobilité, énergie.

plateforme d'engagement

Avec Weactforgood les personnes interagissent via des défis, infos, services, tutoriels au sein d’une communauté. Les citoyens peuvent ainsi proposer leurs propres initiatives et les faire partager aux autres.

L’espace ludique et sur-mesure permet d’encourager les gens à adopter un nouveau mode de vie plus écologique, plus responsable.

Autre exemple, Diffuz’, plateforme d’engagement citoyen de la MACIF.

Avec cette plateforme, la MACIF propose aux entreprises, associations et collectivités, de mobiliser et faire agir les citoyens par le biais de défis solidaires.
La MACIF se positionne avec ce service comme un accélérateur d’engagement.
Les citoyens passent ainsi à l’action sur une cause qui leur tient à coeur.

Le design thinking et le nudge marketing 

Le design thinking tout comme le nudge marketing met l’utilisateur au coeur de la réflexion et favorise l’apport de l’économie comportementale.

L’utilisateur est ainsi impliqué dans la démarche dans la conception de services ou produits innovants.
Ainsi, cette méthotodolgie d’innovation permet la co créativité, création et est basée sur les besoins de l’utilisateur.

Le design thinking permet de résoudre des problèmes via l’intelligence collective. Il met en avant les usages et parcours de l’utilisateur.
Ainsi, il participe à la résolution des prob