En quoi consiste le métier Growth hacker?

Métier récemment tendance en France, le métier growth hacker intrigue.
Quel est le but du métier growth hacker, quelles sont les compétences nécessaires pour occuper ce type de poste ?

Les objectifs du métier growth hacker

Le métier growth hacker est la frontière entre le développement web et le marketing. Il s’agit d’une vision marketing consistant à actionner le plus rapidement possible des nouveaux leviers de croissance pour un produit ou un service.
Le but du growth hacker sera l’acquisition de trafic et la transformation, la conversion des internautes en utilisateurs réguliers voir but ultime en ambassadeurs de la marque.
Le tout en utilisant toutes les méthodes marketing digitales pour ce faire : les réseaux sociaux, le site web, le référencement, l’e-mailing, la viralité…. Le growth hacker utilisera des techniques coûtant peu cher voir gratuites pur l‘entreprise dans le but qu’elle génère des revenus à court terme.

Le métier growth hacking consiste à être un véritable visionnaire d’une stratégie webmarketing axée sur la performance et l’engagement. Comment satisfaire au mieux les utilisateurs pour les inciter à faire la promotion de la marque ? Le growth hacker doit non seulement obtenir de nouveaux utilisateurs mais les rendre actifs afin de générer des profits.

Profil du métier growth hacker 

Le growth hacker a un rôle clé dans le développement d’une société.
Il s’agit d’un véritable expert web avec des compétences multiples. Il doit avoir des compétences techniques, informatiques et commerciales.
Le métier growth hacking explore tous les canaux de croissance, par conséquent le growth hacker se doit d’être curieux, orienté data, tunnel de conversion et tendances web.

Pour occuper le métier de growth hacker le candidat devra maîtriser les outils analytics (GA, GTM, Mixpanel, Adobe, Tagcommander, par exemple…), de tracking des données, de datamining, d’études comportementales/insights clients et être et familier avec les principes de la visualisation de données et les principaux outils associés de Data Viz.
Il sera expert en techniques d’acquisition digitale (Ads, SEO, réseaux sociaux, display, PRM, …).
Bien entendu une bonne connaissance des langages web et du code seront utiles pour exercer cette fonction.

Particulièrement adapté aux startups, le métier growth hacker convient donc aux sociétés caractérisées par un objectif de forte croissance en peu de temps. Audacieux et axé développement commercial, le growth hacker explore toutes les tactiques pour faire croître la société de manière moins coûteuse qu’en utilisant les techniques de marketing traditionnel.

Infographie métier growth hacker 

infographie métier growth hacker

Diplômes nécessaires :

École d’ingénieur en webmarketing, métiers du numérique, écoles supérieures en digital ou informatique.
Bac +4/5

Rémunération

Les débutants en growth hacking pourront envisager un salaire de 35000 euros.
Une fourchette de 38000 à 45000 euros pour un statut confirmé.
Plus de 65000 pour un sénior.*

* Étude de salaire des métiers webmarketing 2015, Urban Linker. Données recueillies en Ile-de-France.

Evolutions possibles 

Le métier de growth hacker a plusieurs évolutions possibles au vu de ses multiples compétences : ainsi il peut devenir head of acquisition, head of experience client, responsable digital/e-commerce, ou encore directeur de projets digitaux.
Certains expert en growth hacking se lanceront dans l’entreprenariat afin de lancer leur propre marque.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris le métier growth hacker signifie business developer avant tout. Il devra sortir du cadre pour trouver des solutions innovantes afin d’accélérer la croissance de la société.

Vous vous reconnaissez dans ce descriptif ? Alors envoyez-nous votre profil.

Envoyer une candidature spontanée
Découvrez le métier analyste marketing